Dérivé du latin designare : « marquer d’un signe, dessiner, indiquer », le mot Design est devenu à tort un adjectif qualifiant un style aux formes simples et d'une apparence épurée.

Le terme Design est apparu au XVIe siècle en Angleterre, il servait à désigner un plan d’ouvrage d’art. C’est en 1849 qu’il prend sa définition actuelle suite à la création par Sir Henry Cole du Journal of Design and Manufacture où pour la première fois on y qualifie le design comme une discipline naissante.

Extrait du premier volume (1849)
Extrait du premier volume (1849)

Selon la WDO (World Design Organization) qui est l’instance internationale du design :

WDO-(source---APCI).jpg« Le design est une méthodologie de résolution de problèmes qui permet de piloter l’innovation, développer la réussite des entreprises, menant à améliorer notre qualité de vie. C’est une activité créative qui vise à étudier l’ensemble des caractéristiques des produits et services avec pour mission :

  • Réduire l’impact environnemental de la consommation en utilisant des matériaux plus durables et plus performants (éthique mondiale) ;
  • Améliorer l’expérience des utilisateurs finaux, producteurs et acteurs du marché (éthique sociale) ;
  • Soutenir la diversité culturelle malgré la mondialisation du monde (éthique culturelle) ;

Le design concerne les produits et les services résultant de l'industrialisation. L'adjectif « industriel » associé au design doit être compris comme « secteur de production ». Ainsi, le design est une activité impliquant un large éventail de professions auxquelles participent tous les produits, services, graphisme, intérieurs et architecture. »

Le design et l’art

Lorsque l’on parle de design il est intéressant de faire le parallèle avec l’art, ces deux disciplines s’entremêlent et leur différence réside notamment dans la raison pour lequel on les utilise. Là où l’art amène une notion d’interprétation afin d’inspirer et d’apporter une opinion, le design doit être compris de tous et susciter une motivation chez les personnes (motivation à l’achat, motivation à l’utilisation du produit, etc…).

Autre différence, le design est souvent lié à l'innovation et à la production en série, alors que l’art et plus souvent lié à l'esthétique ornementale et figurative pour une production à l'unité ou en petite série.

L'Eco-design

Aujourd’hui les designers font partie intégrante de l’équipe de recherche, certains travaillent en laboratoire avec des scientifiques afin d’éprouver et de façonner de nouveaux matériaux où d’expérimenter les nouveaux usages des matériaux plus traditionnels.

Ci-dessus le projet Repulp qui propose des objets issus des déchets d'agrumes.
Ci-dessus le projet Repulp qui propose des objets issus des déchets d'agrumes.

Cette adaptation du métier est une réponse aux nouvelles problématiques apportées par l’écodesign, comme par exemple la performance énergétique et la durabilité des matériaux ainsi que la provenance et la fin de vie de l’objet qui doivent tenir compte du recyclage. En ce sens nous avons choisi de réaliser notre première gamme Tessa en l’aluminium. C’est un matériau 100% recyclable, sans altération de ces qualités et qui demande peu d’énergie pour être recyclé.

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre